Apple pie : les nouveaux ingrédients

Publié le 11 juin 2018 à 08:06

Lundi dernier s’est tenue la grande conférence annuelle d’Apple – la WWDC – consacrée aux développeurs. Au cours de celle-ci a été présenté la dernière keynote de la marque. C’était donc le moment pour Tim Cook d’annoncer leurs dernières innovations. Retour sur les points phares de cet événement :

Dernières nouveautés par Apple annoncées lors de

Bien-être digital

C’était sûrement l’un des mots d’ordre de la marque lorsqu’ont été imaginées ces nouveautés : aider les utilisateurs à se prémunir contre les dérives du digital et leur faciliter une relation saine avec leurs devices électroniques. C’était aussi un thème abordé lors du sommet “Tech For Good” organisé par l’Elysée la veille du festival VivaTech.

La nouveauté la plus marquante est sans doute la possibilité pour les utilisateurs d’iOS 12 de contrôler le temps passé sur certaines applications, voire de bloquer leur accès lorsqu’une certaine durée d’utilisation (fixée par l’utilisateur) est atteinte. L’application, appelée Screen Time permettra ainsi à l’utilisateur de mieux connaître ses habitudes – et donc a fortiori de les modifier.

Une pomme plus vraie que nature

Apple a profité de cette keynote pour annoncer le perfectionnement de sa fonction de réalité augmentée, dont l’ancienne version était déjà disponible pour certains modèles d’iPhone. Avec cette nouvelle génération, la marque tend vers davantage de réalisme : détection des visages optimisée, rendus graphiques plus réalistes, détection des objets en 3D, etc. Ces innovations visent une meilleure expérience utilisateur, et élargissent le champ des possibles.

Parle à ta pomme

Tout le monde connaît Siri, et tout le monde sait aussi qu’il est impossible de l’utiliser pour lancer des applications non-Apple. L’éventail des fonctionnalités a tout de même été enrichi pour les utilisateurs : avec iOS 12, l’application Workflow verra le jour. Elle permet de créer des phrases d’activation afin d’accéder à certaines applications à partir de l’assistant personnel. L’expérience client n’en sera qu’optimisée l’utilisateur peut véritablement s’approprier son assistant, le configurant à sa guise.

Par ailleurs, Apple mise sur le développement du lien existant entre Siri et la maison connectée : il deviendra possible de déclencher des actions (si tant est qu’elles soient précisément ordonnées) grâce à l’assistant vocal.

Pommier bien gardé

La dernière innovation ayant particulièrement attiré l’attention concerne les mesures de sécurité et de protection des données, faisant écho au RGPD mis en place le 25 mai dernier. Apple va bloquer le tracking effectué à partir des champs de commentaires et des différents boutons de partage (vers les réseaux sociaux notamment) sur les sites internet – une façon de collecter des données dont Facebook est très friand. Attention cependant : cette protection fonctionne uniquement lorsque la recherche sera effectuée sur le moteur de recherche Safari dont Apple est propriétaire… La marque va également lutter contre le “fingerprinting” qui permet d’identifier l’utilisateur à partir de son ordinateur. Enfin les applis iOS vont maintenant devoir demander une permission explicite pour utiliser l’appareil photo, le microphone, la géolocalisation, les mails, les messages, etc.

Partager l'article